Quick reaction force

Organisation et deploiements

Organisation

La Quick reaction force est définie par une structure pouvant acceuillir le volume d'une compagnie composée de plusieurs sections :2 sections commandement et soutien et 5 sections combat et appui

CDT - Section commandement

Dans le domaine militaire, un état-major est composé pour l'essentiel d'officiers, ainsi que de personnel de soutien (secrétaires, informaticiens...) et est chargé de synthétiser l'information, d'aider à la décision, d'organiser, de planifier, de programmer, d'établir les ordres, d'en contrôler l'exécution, de suivre les évènements et d'en tirer les enseignements. Au sein de la Quick reaction force toutes ces spécialités sont divisés en quatre cellules : COI(cellule operation insctruction), LOG(logistique), RH(ressource humaine) et CCOM(cellule communication) chacun dirigé par un responsable. l'ensembles des decisions prise par ses responsables sont validés par le Commandant d'unité..
"Des soldats pour des soldats"
Commandement

INST - Section instruction

L'academie est le passage obligatoire de toutes les nouvelles recrues souhaitant incorporer la QRF. Apres son recrutement et pendant une semaine le candidat sera formé sur les techniques militaires ainsi que sur la vie au sein de l'unité. Pour delivrer les differents entrainements l'academie est composée d'instructeurs et de moniteurs.
"S'instruire pour mieux servir"
Soutien

S1/SAED - Section d'aide a l'engagement débarqué

Elle représente l’autonomie en renseignement et intervention de la compagnie. elle peut aussi ponctuellement assurer la protection de points sensibles ou de personnels. Son style d’action peut varier selon la manœuvre, par de l'infiltration en souplesse ou à l’action la plus directe sur le point. Elle opère indifféremment de façon groupée, par petites équipes, en autonomie ponctuellement ou dans la durée, dans la profondeur ou encore au cœur du dispositif allié.
"Audace n’est pas déraison"
Infanterie

S2/SRP - Section de recherche en profondeur

"Voir sans être vu" pourrait être sa devise car cette section n’est pas la pour faire le coup de force mais tout au contraire s’infiltrer en profondeur dans les lignes ennemies dans le silence le plus total, pour ne pas se faire repérer.Leurs but est de transmettre au commandement la situation exact des troupes ennemies et d'appuyer l'action sur le terrain par des renseignement majeurs.
"Nul ne verra, nul ne saura"
Renseignement

S3 - Section de combat d'infanterie

L’infanterie, seule arme permettant le contrôle continu du milieu dans lequel elle évolue, est la pierre angulaire de toute génération.Manœuvrant embarquée à l’abri des coups et des vues de l’ennemi, la section d’infanterie a vocation à remporter la décision dans le cadre d’un combat débarqué au contact, appuyée en général par la puissance de feu de ses véhicules de combat,
"En pointe toujours"
Infanterie

S4/SAAR - Section d'appui aéromobile

L’infanterie, seule arme permettant le contrôle continu du milieu dans lequel elle évolue, est la pierre angulaire de toute génération.Manœuvrant embarquée à l’abri des coups et des vues de l’ennemi, la section d’infanterie a vocation à remporter la décision dans le cadre d’un combat débarqué au contact, appuyée en général par la puissance de feu de ses véhicules de combat,
"Nulle part sans nous"
Hélicoptères

S5/PCB - Peloton de cavalerie blindée

L’infanterie, seule arme permettant le contrôle continu du milieu dans lequel elle évolue, est la pierre angulaire de toute génération.Manœuvrant embarquée à l’abri des coups et des vues de l’ennemi, la section d’infanterie a vocation à remporter la décision dans le cadre d’un combat débarqué au contact, appuyée en général par la puissance de feu de ses véhicules de combat,
"Partout je fonce,Toujours j'enfonce"
Cavalerie blindée

Deploiement - operation exterieure